L’ Echo des Etudiants 3

L' Écho des Étudiants

N°3 - 31 MARS 2019


   Il nous semblait important, en ce numéro de fin mars, de revenir sur une initiative de santé publique étudiante qui prend une part importante dans la vie des associations montpelliéraines du médical et du paramédical : Hôpital des Nounours.

    Hôpital des Nounours, à Montpellier, qu’est-ce que ça représente ? HDN, c’est l’occasion pour diverses filières de santé (médecine, infirmier, pharmacie, dentaire, sage-femme, orthophoniste, orthoptiste, kinésithérapeute, ergothérapeute, audioprothésiste) d’apprendre à évoluer ensemble, se rencontrer autour d’une thématique capitale : la place délicate des enfants à l’hôpital.
Les étudiants participants, formés par un pédopsychologue, s’organisent en stands de prévention. Ceux-ci, le plus souvent en rapport avec leur filière, permettent de présenter le monde hospitalier à des enfants de 3 à 6 ans, dans le but de les rassurer, de les mettre en confiance. Par l’intermédiaire de leur doudou, pour lequel ils consultent, les enfants abordent les différents secteurs d’une prise en charge hospitalière et décomplexifient ainsi leur rapport au milieu de la santé.

    Principalement, cet événement consiste donc en un échange privilégié entre enfants et étudiants, ce qui est l’occasion de transformer de futurs professionnels de santé en acteurs de prévention.

  
Vulgariser la prise en charge, rendre l’enfant moteur de cet événement en l’impliquant de A à Z dans le processus de soins pour son doudou, lui permet d’aborder les situations avec distance, dans un cadre ludique. Tel est l’intérêt du projet Hôpital des Nounours. Les questionnements de l’enfant sont au centre de ce projet, il est important de leur faire la part belle.

    Nous remercions les représentants des différentes filières de nous avoir aidé à rédiger cet article, tous émus et enjoués à l’idée d’évoquer cette initiative qui tient tant à cœur aux étudiants du secteur de la santé.



    Afin de rédiger cet article, il nous semblait important de rencontrer des personnes qui font beaucoup pour lier vie étudiante et développement du CROUS : les élus étudiants au Conseil d’Administration du CROUS !

Yasmine Mebrouk, élue le 27 novembre dernier, et Anthony Rimbert, Vice-Président Étudiant ont accepté de nous répondre.

Le CROUS, dont les actions se déploient sur toute l’académie de Montpellier, est organisé autour de sept missions : bourses, logement, restauration, culture, emploi, international, actions sociales.

Si les trois premières paraissent évidentes pour les étudiants, il nous semble important de revenir sur les quatre autres.

Pour commencer, la culture ! Trop souvent oubliée, elle a une place non négligeable dans les actions du CROUS. D’abord à travers le fond Culture-Actions qui permet de soutenir, favoriser et promouvoir des projets de développement durable, sportifs, culturels ou humanitaires mis en place par les étudiants.

Sans oublier YOOT qui, pour 9€ par an permet aux étudiants de bénéficier de réductions dans les musées, cinémas, salles de concert de la ville, profitez-en !

Yasmine nous rappelle par ailleurs l’existence du Trioletto, salle de spectacle pluridisciplinaire à destination des étudiants.

Et pour les plus créatifs, le CROUS vous permet de réaliser des répétitions pour vos projets au sein d’un espace dédié aux pratiques artistiques étudiants : les AR(t)CEAUX.

    Le CROUS s’emploie aussi (quel humour!) à vous aider à trouver un job, par l’intermédiaire de la plateforme Jobaviz (www.jobaviz.fr). Cette dernière est malheureusement encore peu fonctionnelle à Montpellier mais n’hésitez pas à la consulter, c’est en l’utilisant qu’elle se développera !

   Concernant l’international, le CROUS a pour mission de loger les étudiants venus d’ailleurs et organise, avec la ComUE-LR, le parrainage international, destiné à permettre une meilleure intégration de ces étudiants.

    Enfin, le CROUS présente un volet d’actions sociales, aménagé et promu par des assistants sociaux pouvant nous accompagner, notamment en ce qui concerne les difficultés financières que l’on peut rencontrer et nous aiguiller vers des aides financières annuelles ou ponctuelles mises en place par le CROUS et les universités.

Anthony est clair, conscient du chemin à parcourir et optimiste, il nous dit sans détour : “beaucoup ne se sentent pas concernés par le CROUS car toutes ses missions sont peu, voire pas, connues”. Par sa nouvelle fonction, il entend bien travailler main dans la main avec le CROUS pour développer la communication et le maillage entre nous, étudiants, et CROUS.

De plus, depuis cette année, le CROUS bénéficie de la Contribution Vie Étudiante et de Campus payée par les étudiants non boursiers à leur inscription dans l’enseignement supérieur. Alors, n’hésitez plus, profitez-en ! Saisissez-vous de ces projets mis en place pour vous.


      Les 15, 16 et 17 mars se tenait le quatrième WEF de l’AGEM, l’occasion de réunir des étudiants de différents campus de Montpellier dans les locaux de l’école Polytech afin de les former à l’associatif étudiant et d’aborder diverses thématiques sociétales.

Pour cette édition, c’est l’égalité femmes-hommes qui était à l’honneur, dès le vendredi soir un ciné-débat autour du film Sexe sans consentement de Delphine Dhilly et Blandine Grosjean.

Une manière adaptée pour ce thème difficile nous paraissant incontournable à aborder avec la jeunesse montpelliéraine. Cette diffusion a été l’occasion de confronter et éveiller les opinions et ressentis de chacun.

Le samedi les formations ont démarré, permettant aux étudiants néo-associatifs ou associatifs confirmés d’en apprendre plus sur la gestion d’une association.

Par la suite, les participants ont pu rencontrer nos partenaires, ainsi que des instances et acteurs de vie étudiante à Montpellier pour échanger avec eux autour de services qu’ils proposent.

En fin d’après-midi, l’Assemblée Générale a été l’occasion pour l’AGEM de présenter les projets mis en place depuis novembre dernier.

La journée s’est clôturée sur une dégustation des associations suivie d’un grand blind-test, point d’orgue des moments de cohésions qui ont parcouru ce week-end.

Dimanche, nous nous sommes rejoints pour de nouvelles formations ainsi que des groupes de travail, avec comme objectif la préparation des projets à venir.

Des débats autour de sujets d’actualité ont ensuite parsemé notre après-midi, confrontant les avis et les anecdotes dans une ambiance délicieuse.

Satisfaits par ce week-end de formation, moment important de la vie d’une association étudiante, nous nous faisons une joie de voir la relève motivée par un monde associatif en plein renouvellement.

L' Agenda du mois

Du 1er au 7 avril

Journées Européennes des Métiers d’Art 2019
Partout en France
Entrée libre

 

Le jeudi 4 avril

Le Printemps de l’ITIC

À l’ITIC à l’Université Paul Valéry, à 17h

Entrée libre

 

Le vendredi 5 avril

Nuit de la Géographie 2019

Au départ de l’Opéra Comédie, à 20h

Gratuit

 

Du 8 au 12 avril

OAT Festival

En salle Jean-Moulin de la MDE de l’Université Paul Valéry

Entrée libre

 

Le mercredi 10 avril

Conférence Agora des savoirs “La manipulation de l’information, faut-il désespérer ?”

Au Centre Rabelais, à 20h

Gratuit

 

Le vendredi 12 avril

Journée De l’Entraînement Sportif

À l’UFR STAPS de l’Université de Montpellier, à 9h

Entrée gratuite

 

Le samedi 13 avril

Montpellier Students Cup

Au Palais Universitaire des Sports (Complexe Veyrassi), à 9h

5€

Le mardi 16 avril

Études Botaphonique

À ACFA MULTIMÉDIA, à 17h

Gratuit

 

Le mardi 16 avril

Ciné-Débat autour du film “Terre à Terre” réalisé par l’association Déterreminés

Au Diagonal (Complexe Veyrassi), à 20h

À partir de 4€50

 

Le mercredi 17 avril

Conférence “Cardiopathies et mort subite chez l’athlète”

À l’UFR Pharmacie de l’Université de Montpellier, à 19h30

Entrée gratuite

 

Du 20 au 28 avril

Festival Sand Pour Sand Danse #8

À la Maison Pour Tous George Sand

Entrée libre

 

Le mercredi 24 avril

Visite guidée “Street Art, vue d’ensemble”

Au départ de l’église Saint-Denis, à 10h

9€

 

Le dimanche 28 avril

La Ruée des Fadas

Au Domaine Saint-Jean de l’Arbousier, à 9h

À partir de 44€