L’ Echo des Etudiants 4

L' Écho des Étudiants

N°4 - 30 AVRIL 2019



Pour ce quatrième numéro de l’Echo, c’est un bureau tout jeune mais déjà très motivé que nous avons rencontré : le bureau de l’association LMC. En effet, Carla, co-présidente, Camille R., VP réseau et Ludo, VP communication ont accepté de répondre à toutes nos questions à propos d’une belle initiative, le journal Lis Tes Ratures.

L’asso LMC pour Lettres Modernes et Classiques, c’est un bureau d’à peine 4 mois qui a pour ambition depuis sa création le 17 décembre 2018, de faire vivre les filières littéraires de Paul Valéry avec projets, soirées, événements littéraires. Aujourd’hui, suite au démarchage intense des pionniers du bureau, 11 membres se rejoignent pour entretenir cette initiative.

Ce qui va nous intéresser dans cet article, vous l’aurez compris, c’est le journal Lis Tes Ratures, véritable melting pot culturel aux airs de journal littéraire délicieusement foutraque. Organisé, mis en page, vendu par 4 des membres du bureau, Camille R., Chloé, Camille U. et Ludo, ce journal devait d’abord s’appeler le Chronos Littéraire. Sur une idée de Chloé, reprenant les mots de Baudelaire, il s’appellera pourtant Lis Tes Ratures. Financé dans un premier temps par l’association, l’impression du journal est devenue rapidement autosuffisante grâce aux dons libres des acheteurs desquels nous espérons, vous ferez bientôt partie.

Lis Tes Ratures, c’est un journal pluriel, qui puise son inspiration dans des thématiques décidées et votées en réunion de bureau. Le premier numéro a traité “Le Spleen”, le second, le thème “Entre ancien et nouveau”, chaque sujet étant traité par divers étudiants et avec des angles éclectiques aux inspirations diverses. La littérature bien sûr mais aussi cinéma ou photographie sont mis à l’honneur. Fort du succès du premier tirage, le second a dû faire l’objet d’une sélection. En effet les écrits se sont multipliés et tous n’ont pas pu être publiés. Pourtant, l’équipe aimerait enrichir ses productions, leur diversité, et ainsi publier aussi bien sur les réseaux sociaux qu’en format papier, vos trouvailles, vos écrits, mais aussi vos illustrations ! Des formats s’imposent d’ailleurs déjà pour ce journal, notamment le calendrier culturel, l’horoscope humoristique, les créations littéraires et bien sûr, le coup de coeur du bureau, co-écrit par les trois gestionnaires. Alors n’hésitez plus, foncez lire leurs ratures, et n’oubliez pas, envoyez vos écrits, poèmes, analyses, pamphlets, dessins, peintures. L’art et les mots sont à l’honneur dans Lis Tes Ratures.


Réuni autour d’une initiative solidaire, notre réseau tenait à aborder aujourd’hui le sujet de la Montpellier Reine. La Montpellier Reine, qu’est-ce que c’est ? C’est une course non-compétitive de 4,8 kilomètres, parcourant le centre-ville de Montpellier et ayant pour but de récolter des fonds pour participer à la lutte contre le cancer du sein.

    Organisée par l’association “La Montpellier Reine a du coeur”, la course a permis de récolter en 10 ans plus de 400 000 euros ! Pour cet onzième volet, notre réseau s’est mobilisé et une grande partie de nos associations adhérentes ont décidé de participer, en fournissant bénévoles et coureurs. Par le biais d’équipes, il nous semblait tout naturel de nous inscrire dans le processus de cet événement solidaire qui est la première ressource financière de la lutte contre le cancer du sein à Montpellier.

    Dans la logique d’actions comme Octobre Rose, suivies par nombre de nos associations, il était important pour nous d’apporter notre pierre à l’édifice et de démontrer l’implication de la jeunesse étudiante montpelliéraine dans des thématiques de santé publique aussi universelles.

    Souvent déguisée, toujours festive, la Montpellier Reine est adaptée à tous, faite pour tous et ouverte à une diversité de publics totale ! Alors, à tout âge, de tous métiers, n’hésitez pas, mobilisez autour de vous pour cet événement de partage et d’engagement.




Nous abordions déjà le sujet en novembre lors de l’annonce d’Edouard Philippe, premier ministre, mais aujourd’hui, le projet Bienvenue en France se concrétise.

Ce Dimanche 21 Avril, le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) a en effet publié au Journal Officiel l’arrêté officialisant la hausse des frais d’inscription et le décret détaillant les modalités d’exonération. Mercredi 25 Avril c’est une circulaire qui est venue préciser la stratégie d’attractivité des étudiants extracommunautaires. A compter de l’année 2018-2019 ces derniers devront donc s’acquitter de 2770 euros en Licence et 3770 euros en Master, Frédérique Vidal reculant au dernier moment sur l’application de la mesure aux doctorants.

Brutale et sans concession, cette réforme a vu l’ensemble de la communauté universitaire s’inscrire en faux contre elle. En effet, elle s’oppose à elle seule à une valeure primordiale de notre République qu’est l’égalité et sa dimension d’accueil. Ainsi, nous nous sommes rassemblés le 12 mars 2019 devant le rectorat de l’Académie de Montpellier avec d’autres acteurs afin de manifester unanimement notre désaccord avec cette réforme dont la mise en application en hâte pour la rentrée prochaine nous questionne et nous hérisse au plus haut point.

Nombre de recours ont été déposés devant le Conseil d’Etat par les associations étudiantes afin d’annuler la mesure. Récemment, plusieurs associations étudiantes ont saisi  le Conseil d’Etat afin d’annuler la mesure. Ainsi, un référé suspension a notamment été déposé par l’UNEDESEP, le BNEI et la FENEPSY afin d’empêcher l’application de la mesure à la rentrée prochaine, l’audience publique étant fixée au 14 mai. Cet arrêté fait également l’objet d’un Recours pour Excès de Pouvoir (REP) de ces derniers. C’est aussi le cas du Syndicat des Avocats de France (SAF), le Syndicat national de l’enseignement supérieur (Snesup), Les jeunes Burkinabais de France et l’Union Nationale des Etudiants de France (UNEF) qui attaquent conjointement la mesure.

L’AGEM restera aux aguets et se tient à votre disposition pour toute question ou complément d’information. Nous soutenons les démarches prises par les structures citées précédemment et félicitons leurs initiatives.

L' Agenda du mois

Du 29 avril au 19 mai

NOVO! Festival de la création étudiante

Au Théâtre de la Vignette à l’Université Paul Valéry

Gratuit

Samedi 4 mai

Battle of the year France

Au Zénith Sud, de 16h30 à 23h30

16€

 

Samedi 4 mai

Opera Spring Party – Tous à l’Opera

À l’Opéra Comédie, de 21h à 2h

14€

 

Dimanche 5 mai

Visites de l’Opéra Comédie – Tous à l’Opera

À l’Opéra Comédie, à partir de 14h

Inscription gratuite

 

Lundi 6 mai

Scène Ouverte Xème édition organisée par l’ACM

Au bâtiment historique de la Faculté de Médecine, à partir de 19h

Entrée libre

 

Mardi 7 mai

Concert en Rose 2ème édition organisée par l’AMESF

Au bâtiment historique de la Faculté de Médecine, à 19h30

Entrée libre

 

Samedi 11 mai

Suitétudes Beach Masters Montpellier

Au Parc de la Rauze, à partir de 12h

Inscription gratuite

 

Jeudi 16 mai

Apéro Voyageurs #10

À Drôle de Pain, à partir de 19h

Inscription gratuite

 

Jeudi 16 mai

Vinochromie Montpellier

Au marché du lez, de 18h30 à 23h

15€ en ligne, 17€ sur place

 

Week-End du 18-19 mai

MHR vs Stade Français Paris

GGL Stadium

8 €

 

Du 17 au 19 mai

34ème Comédie du Livre

Sur l’Esplanade Charles de Gaulle

Entrée libre

 

Du 17 au 19 mai

Salon Outlet Montpellier

Parc des Expositions

Entrée libre

 

Du 23 au 26 mai

Guinguette Éphémère

Sur les Berges du Parc Meric

Entrée libre

Samedi 25 mai

Eco-Rando sur la commune de Gigean

RDV à Decathlon Montpellier Odysseum, à 8h30

Inscription gratuite (prévoir eau et pique-nique)

Dimanche 26 mai

La Montpellier Reine

Au départ des jardins du Peyrou, à partir de 9h

15€

Dimanche 26 mai

Les dimanches électropisme

À la Halle Tropisme, de 15h à minuit

À partir de 17€

Du 29 mai au 2 juin

FISE Montpellier

Sur les Rives du Lez

Inscription gratuite