L’ Echo des Etudiants 5

L' Écho des Étudiants

N°5 - 31 MAI 2019





 


En ce mois de mai marqué par la marche pour le climat du 24, il nous semblait important de revenir sur cette manifestation et plus amplement, sur le mouvement Youth For Climate. Clara Vadez Reyes, participante au mouvement, a accepté de répondre à nos questions. Elle nous a aidés à éclaircir au mieux, ce vaste mouvement, sans leader ni porte-drapeau, où chacun mène, à son échelle, ce combat global qu’est la lutte contre le dérèglement climatique.

 Initié par la jeune Greta Thunberg, 16 ans, suédoise, le mouvement YFC consistait d’abord en une série de grèves dans les établissements scolaires. Celles-ci démontraient l’intérêt et la conscience de la jeunesse à l’égard de la cause climatique. À Montpellier, rien n’était envisagé pour la grève du 15 mars et, pour pallier cette absence, des jeunes du territoire ont décidé de fonder la branche locale du mouvement. Au-delà d’un engagement ponctuel, le mouvement YFC est un prolongement quotidien, une prise de conscience massive qui se décline aussi bien lors de manifestations que dans les actes les plus anodins.

    Mais comment qualifier exactement YFC ? C’est un mouvement de jeunes pour lesquels l’avenir est devenu préoccupant, pas simplement d’un point de vue social, mais d’un point de vue écologique : sans planète, pas d’avenir. Chacun fait alors ce qu’il peut pour influencer son mode de vie, son entourage, et cesser d’impacter la planète et sa biodiversité.

    Aujourd’hui, une quarantaine de jeunes sont résolument actifs dans ce mouvement. Cependant, il ne cesse de s’étendre et plus de 5 500 personnes se rassemblent lors des marches, ces personnes ont conscience de l’urgence écologique et y sont sensibles au quotidien.

    La marche du 24 mai a été un enjeu majeur du mouvement. Elle était l’occasion de rappeler aux jeunes, à leur famille, à l’ensemble de la population, les enjeux climatiques et par ailleurs l’importance de prendre part aux élections européennes dans le sens de l’écologie.

    Ainsi, pour le mouvement, la montée des partis écologistes au parlement européen est une bonne chose. Elle semble traduire une prise de conscience plus générale. Cependant, les participants d’YFC gardent la tête froide. Ils savent que l’urgence climatique n’est pas la seule crainte des peuples et que d’autres problématiques politiques sont à éclaircir mais que l’enjeu écologique y est souvent fortement lié.

    En un mot, le mouvement YFC nous invite à questionner nos modes de vie, à réfléchir à l’impact de nos actions. Les informations relatives à l’écologie, les conseils pour consommer moins, consommer mieux, font légion sur internet. Aujourd’hui, il ne tient qu’à vous de vous sentir impliqué. Il n’y a pas de petites actions et personne n’est inutile quand il s’agit d’apporter sa pierre à l’édifice. Acteur du mouvement, acteur du quotidien, l’avenir de la planète est aussi entre vos mains.



 


Partager, cultiver, divertir le monde étudiant, faire appel aux passionnés, échanger tout en diversifiant les sujets, tels sont les objectifs du média dont nous allons aujourd’hui parler. En effet, Radio Campus Montpellier, radio indépendante et autonome de notre belle ville émet depuis bientôt 9 ans et ne cesse de se développer. D’émissions culturelles en découvertes musicales diverses d’une scène alternative, souvent émergente, parfois locale, RCM saura vous en apprendre toujours plus, sur votre ville, sur notre monde.

    Créée en 2010 par l’initiative d’universitaires et d’étudiants de l’Université Paul Valéry, de l’Université de Montpellier ou encore de SupAgro, RCM compte aujourd’hui plus de 100 bénévoles de 18 à 60 ans, 3 salariés et 2 services civiques. Ces derniers changent chaque année et s’occupent pour l’un de la matinale de la radio, du lundi au vendredi de 8h à 9h, pour l’autre, des reportages mobiles dans toute la ville. C’est dans ce contexte éclectique que s’inscrivent les programmes réguliers ou non de RCM.

    Cette radio, que vous trouverez sur la fréquence 102.2, présente aussi bien du sport, des émissions sur le cinéma et sur l’animation, que de l’actu. En effet, le maître mot est “diversité”, et chacun peut, selon ses goûts, ses envies, sa maîtrise du monde radiophonique, proposer sujets et émissions pour enrichir la programmation de la radio avec un accompagnement personnalisé et adapté à son projet.

 

   Comme évoqué plus haut, la musique est également particulièrement chère à cette station. En effet, soucieuse de faire découvrir la nouvelle scène montpelliéraine, RCM a enrichi son studio de caméras prêtes à filmer les lives de musiciens en tous genres !

    Ajoutons que RCM, par son accessibilité et sa flexibilité, constitue un enjeu de formation, de gain de compétences majeur accueillant stagiaires et bénévoles pour les former à la pratique de la radio dans ses aspects techniques et formels.

Alors n’attendez plus, foncez sur la fréquence 102.2, écoutez des programmes nouveaux, des musiques aux styles divers, laissez-vous surprendre ! Allez même plus loin ! Pensez à passer de l’autre côté de la radio, à pousser les portes du studio, à proposer une émission. Il vous suffit d’adhérer et vous serez aiguillés, épaulés, pour concrétiser vos idées ! Les programmes vont bientôt se renouveler pour la rentrée prochaine, laissez-vous tenter, proposez un projet qui vous tient à cœur, animez votre émission et faites nous découvrir la richesse et la culture du monde étudiant montpelliérain.




 


En ce dernier numéro du mandat, c’est au CROUS de Montpellier-Occitanie que nous voulions faire honneur et ce, en revenant sur leur initiative du mois de mai.

Au Corum se tenait, les 14 et 15 mai, le salon Campus Home ! Piloté par le CNOUS (Centre National des Œuvres Universitaires et Scolaires), cet événement avait pour thème le logement étudiant. Le maître-mot de cette initiative était de mettre en avant évolutions et révolutions de l’habitat étudiant, de la création du CROUS à nos jours.

Expositions, conférences, tables rondes se sont succédées pour mettre au centre du débat les initiatives pour un logement de demain, un logement modernisé, revisité pour coller au plus près des perspectives nouvelles des étudiants, de leurs besoins, de leurs envies, de leurs usages. Développement durable et perspectives internationales étaient également au programme.

Par ailleurs, un village d’exposants rassemblait pléthore d’acteurs du logement, qu’ils soient architectes, fournisseurs de mobilier, d’équipements, prêts à renseigner les étudiants et invités présents sur le salon.

Rythmé par un espace illustrant les activités des résidences ainsi que par une série d’animations artistiques, technologiques ou culturelles, l’événement a été un complet tour d’horizon des perspectives du logement étudiant.

 

Ajoutons que Pierre-Louis, notre vice-président en charge des affaires sociales, était de la partie en tant qu’animateur. Il nous donne son ressenti : “J’ai été ravi de participer à l’animation de ce salon. C’était une super opportunité d’être au cœur de cet événement, de pouvoir aborder tous les stands et questionner les gens présents !”.

 

Vous l’aurez compris, ce salon a été une véritable réussite et notre CROUS pense d’ores et déjà réitérer l’événement tous les deux ans. Alors pas d’inquiétude si cet article a pu vous donner envie, on vous donne rendez-vous en 2021 !

 

 

 

L' Agenda du mois

Du 31 mai au 30 juin

Printemps des Comédiens

Au Domaine d’O

À partir de 5€

Mercredi 5 et jeudi 6 juin

Festival En attendant l’été

Au Jardin des Plantes, à 13h

Gratuit sur inscription

 

Du 7 juin au 7 juillet

Coupe du Monde féminine de la FIFA

Au stade de la Mosson

À partir de 9€

 

Du 8 juin au 28 juillet

100 artistes dans la ville – ZAT

Dans le centre-ville

Entrée libre

Dimanche 9 juin

Animation Street art avec Banana Street

À l’Office du Tourisme,

de 14h30 à 17h30

12€

 

Du 11 au 16 juin

Festival des architectures vives

Dans l’Écusson

Entrée libre

 

Du 13 au 16 juin

Mondial de la Pétanque

À Odysseum

Samedi 15 juin

Festival des fanfares

Quartiers Beaux-Arts et Boutonnet, de 9h à 1h

Entrée libre

 

Samedi 22 juin

Festival Micro-Architectures

À la Maison Pour Tous Frédéric Chopin, de 10h à 14h

Entrée libre

 

Jeudi 20 juin

Assemblée Générale de Passation de l’AGEM

À 17h

Entrée libre

 

Du 22 juin au 6 juillet

39° Festival Montpellier Danse

De 0 à 40€

Du 10 au 26 juillet

Festival Radio France

À partir de 0€

 

Du 22 au 27 août

Fêtes de la Saint-Louis

À Sète

Entrée libre