Le vote : Comment ça se passe ?

Les élections municipales, qui désignent les membres du conseil municipal dans le cadre de la commune, ont lieu tous les six ans, au suffrage universel direct : tous les citoyens votent pour le choisir !

Les listes doivent être paritaires : composées d’autant de femmes que d’hommes, avec alternance obligatoire une femme/un homme ou inversement.

Le scrutin est proportionnel, de liste, à deux tours avec prime majoritaire accordée à la liste arrivée en tête. Tentons de déchiffrer cette phrase.

En clair, lorsque l’on vote aux élections municipales, on ne vote pas pour le maire, mais pour le conseil municipal. Ce n’est qu’une fois le conseil municipal composé que le maire est élu en son sein, par les conseillers. Bien sûr, c’est pratiquement toujours la tête de la liste gagnante qui est élue maire. Et c’est dû à ce qu’on appelle la prime majoritaire.

Au premier tour, la liste qui obtient la majorité absolue (50% + une voix) des suffrages exprimés reçoit d’office la moitié des sièges du conseil : c’est la prime majoritaire. Les autres sièges sont répartis à la représentation proportionnelle à la plus forte moyenne entre toutes les listes ayant obtenu plus de 5% des suffrages exprimés, en fonction du nombre de suffrage obtenus, même pour la liste qui est majoritaire et qui a donc déjà obtenu la moitié des sièges.

Lors de l’éventuel second tour, qui a lieu si aucune liste n'obtient la majorité absolue, seules les listes ayant obtenu au premier tour au moins 10% des suffrages exprimés sont autorisées à se maintenir. Elles peuvent connaître des modifications, notamment par fusion avec d’autres listes pouvant se maintenir ou fusionner. En effet, les listes ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés peuvent fusionner avec une liste ayant obtenu plus de 10%. La répartition des sièges se fait alors en attribuant la prime majoritaire à celui qui obtient le plus de voix, et en attribuant l’autre moitié des sièges proportionnellement au nombre de voix obtenues.

Prenons un exemple pratique : les élections municipales de 2014 à Montpellier

Résultats du scrutin du 1er tour

Comme aucun candidat n’a obtenu plus la majorité absolue des suffrages exprimés, un second tour a eu lieu. Seules les listes ayant eu plus de 10% des voix ont pu participer au second tour.

Résultats du scrutin du 2nd tour

La liste gagnante a donc obtenu d’office 50% des sièges (32 sièges). Les 32 sièges restants ont ensuite été attribués proportionnellement au nombre de voix.